• Lamine Guirassy : « Soit nous continuons de nous défendre, soit c’est la fin des radios privées en Guinée »

    Lamine Guirassy : « Soit nous continuons de nous défendre, soit c’est la fin des radios privées...

    mardi 12 décembre 2017 17:00
  • 4 radios privées fermées à Conakry : «une violation grave et flagrante de la liberté de la presse», réagit le Président de l’URTELGUI

    4 radios privées fermées à Conakry : «une violation grave et flagrante de la liberté de la...

    mardi 12 décembre 2017 16:55
  • Justice : le ministre interdit la délivrance des certificats de non poursuite judiciaire (Communiqué)

    Justice : le ministre interdit la délivrance des certificats de non poursuite judiciaire...

    mardi 12 décembre 2017 16:50
  • CNOSCG: Sékou Amadou Diakité appelle à la démission du Bureau Exécutif (pétition)

    CNOSCG: Sékou Amadou Diakité appelle à la démission du Bureau Exécutif (pétition)

    mardi 21 novembre 2017 14:51
  • Esclavage en Libye  Communique du Président en Exercice de L’Union Africaine

    Esclavage en Libye Communique du Président en Exercice de L’Union Africaine

    samedi 18 novembre 2017 18:16

Après  un mois de son lancement, la nouvelle plateforme de payement des vignettes connait un engouement chez les citoyens.

Selon le directeur national des impôts en un mois douze milliards de francs guinéens sont déjà mobilisés contrairement à l’année dernière ou dix milliards ont été encaissés en 12 mois. Selon ABOUBACAR MAKHISSA CAMARA   la mise en place de cette stratégie va permettre à la guinée d’encaisser une forte recette intérieure, source de bonheur pour des populations. A t-il poursuivi

Pour permettre aux citoyens de s’acquitter de leur impôt en toute confiance et en toute sécurité le ministère du budget appuyé par la direction nationale des impôts a entrepris une initiative. Elle consiste à payer les vignettes via orange money ou à travers une banque. 

La répartition de ces recettes sera faite comme suite, 50 pour cent seront versé à l’Etat. La moitié reviendra aux collectivités locales pour la réalisation de certaines initiatives socioéconomiques notamment le financement des actions sociales  sur la vie des communautés.

Avant cette somme servait de transaction sur les marchés hebdomadaires ; mais maintenant ce n’est plus le cas ; souligne le DNI.

Les opérateurs qui assurent la vente de ces vignettes ont 1000 francs guinéens sur chaque vente qui seront calculé et versé à leur niveau par le ministère du budget. précise t-il .

Encaisser et verser au trésor public pour un usage éventuel de l’Etat est la mission que le président de la république m’a confiée. Rappel ABOUBACAR MAKHISSA CAMARA.

 Pour lui cela diminuera la dépendance économique de la guinée vis-à-vis des bailleurs de fond.

Certains articles accusent le département du budget et la direction des impôts  d’avoir mis en place ce système de payement pour s’enrichir illicitement. Mais Aboubacar Makhissa est droit dans sa botte. Selon lui ses allégations ne lui font pas sauter au plafond. Je ne répondrais pas à mes détracteurs lance t-il. Cependant il soutient que la fermeture du robinet d’approvisionnement illicite fait de lui aujourd’hui le grand gibier à abattre.

Mais cette responsabilité je l’assume avec honneur et sans crainte car je suis au service du contribuable guinéen dont l’impôt partait ailleurs. conclut-il .

ISMAEL NABE

621256346

PARTENAIRES
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Copyright © 2014  GUINEEUNIVERS  All Rights Reserved.