• Lamine Guirassy : « Soit nous continuons de nous défendre, soit c’est la fin des radios privées en Guinée »

    Lamine Guirassy : « Soit nous continuons de nous défendre, soit c’est la fin des radios privées...

    mardi 12 décembre 2017 17:00
  • 4 radios privées fermées à Conakry : «une violation grave et flagrante de la liberté de la presse», réagit le Président de l’URTELGUI

    4 radios privées fermées à Conakry : «une violation grave et flagrante de la liberté de la...

    mardi 12 décembre 2017 16:55
  • Justice : le ministre interdit la délivrance des certificats de non poursuite judiciaire (Communiqué)

    Justice : le ministre interdit la délivrance des certificats de non poursuite judiciaire...

    mardi 12 décembre 2017 16:50
  • CNOSCG: Sékou Amadou Diakité appelle à la démission du Bureau Exécutif (pétition)

    CNOSCG: Sékou Amadou Diakité appelle à la démission du Bureau Exécutif (pétition)

    mardi 21 novembre 2017 14:51
  • Esclavage en Libye  Communique du Président en Exercice de L’Union Africaine

    Esclavage en Libye Communique du Président en Exercice de L’Union Africaine

    samedi 18 novembre 2017 18:16

Sékhoutouréya, 14 juin 2017 - Le Président de la République, le Pr. Alpha Condé, a reçu en audience dans la soirée du mercredi 14 juin 2017 au Palais Sékhoutouréya, les responsables de la société turque, Albayrak.

 

Ces hommes d’affaires étaient venus discuter avec le Chef de l’Etat des possibilités d’investissement dans le transport public, la modernisation du Port autonome de Conakry et l’assainissement de la ville de Conakry.

 

Aux dires du Président directeur général de la société Albayrak, les études de faisabilité de ces projets sont en cours et les investissements pourraient démarrer dans deux mois.

 

A l’issue des entretiens, le PDG de la société Albayrak est revenu sur l’objectif de sa visite à Sékhoutouréya : « Nous sommes là pour résoudre trois problèmes essentiels. Il s’agit du transport public, la modernisation du Port autonome et l’assainissement de la ville de Conakry.

Dans deux mois, les études, topographiques et d’autres, seront complétées. Et après la présentation du rapport sur les études de faisabilité, nous allons signer un protocole d’accords et commencer les travaux.

Nous allons peut-être commencer par l’assainissement, mais tout dépendra des résultats des études de faisabilité ».

Le Bureau de Presse de la Présidence

PARTENAIRES
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Copyright © 2014  GUINEEUNIVERS  All Rights Reserved.