• Lamine Guirassy : « Soit nous continuons de nous défendre, soit c’est la fin des radios privées en Guinée »

    Lamine Guirassy : « Soit nous continuons de nous défendre, soit c’est la fin des radios privées...

    mardi 12 décembre 2017 17:00
  • 4 radios privées fermées à Conakry : «une violation grave et flagrante de la liberté de la presse», réagit le Président de l’URTELGUI

    4 radios privées fermées à Conakry : «une violation grave et flagrante de la liberté de la...

    mardi 12 décembre 2017 16:55
  • Justice : le ministre interdit la délivrance des certificats de non poursuite judiciaire (Communiqué)

    Justice : le ministre interdit la délivrance des certificats de non poursuite judiciaire...

    mardi 12 décembre 2017 16:50
  • CNOSCG: Sékou Amadou Diakité appelle à la démission du Bureau Exécutif (pétition)

    CNOSCG: Sékou Amadou Diakité appelle à la démission du Bureau Exécutif (pétition)

    mardi 21 novembre 2017 14:51
  • Esclavage en Libye  Communique du Président en Exercice de L’Union Africaine

    Esclavage en Libye Communique du Président en Exercice de L’Union Africaine

    samedi 18 novembre 2017 18:16

Conakry, 28 Juin 2017 // L’Association Guinéenne de la Presse en Ligne (Aguipel) constate avec regret l’arrestation arbitraire, ce mardi 27 juin 2017, de Monsieur Amadou Sadio Diallo, Correspondant préfectoral du site d’informations Guinéematin.com à Lélouma.

 

Amadou Sadio Diallo aurait été arrêté sur ordre du préfet de Lélouma, Monsieur Mohamed Deen Camara, pour un article  intitulé : « Épidémie de choléra à Lélouma : déjà 87 cas enregistrés à l’hôpital préfectoral… ».

Malgré les articles publiés pour corriger cette première information, le journaliste a passé sa première nuit en prison et reste toujours détenu, en violation de la Constitution et de la Loi sur la liberté de la presse.

L’Aguipel condamne avec la dernière énergie cette façon d’agir d’un administrateur territorial au moment où le Président de la République, Pr Alpha Condé, plaide en faveur d’une presse libre et épanouie en Guinée.

L’Aguipel exige la libération sans délai du journaliste Amadou Sadio Diallo, qui n’a fait que rapporter des informations fournies par le responsable préfectoral de la Croix-Rouge Guinéenne à Lélouma, une source crédible à laquelle tout bon journaliste devait s’adresser en pareilles circonstances.

PARTENAIRES
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Copyright © 2014  GUINEEUNIVERS  All Rights Reserved.