• Lamine Guirassy : « Soit nous continuons de nous défendre, soit c’est la fin des radios privées en Guinée »

    Lamine Guirassy : « Soit nous continuons de nous défendre, soit c’est la fin des radios privées...

    mardi 12 décembre 2017 17:00
  • 4 radios privées fermées à Conakry : «une violation grave et flagrante de la liberté de la presse», réagit le Président de l’URTELGUI

    4 radios privées fermées à Conakry : «une violation grave et flagrante de la liberté de la...

    mardi 12 décembre 2017 16:55
  • Justice : le ministre interdit la délivrance des certificats de non poursuite judiciaire (Communiqué)

    Justice : le ministre interdit la délivrance des certificats de non poursuite judiciaire...

    mardi 12 décembre 2017 16:50
  • CNOSCG: Sékou Amadou Diakité appelle à la démission du Bureau Exécutif (pétition)

    CNOSCG: Sékou Amadou Diakité appelle à la démission du Bureau Exécutif (pétition)

    mardi 21 novembre 2017 14:51
  • Esclavage en Libye  Communique du Président en Exercice de L’Union Africaine

    Esclavage en Libye Communique du Président en Exercice de L’Union Africaine

    samedi 18 novembre 2017 18:16

L'institut des mines de Boké va bientôt être transformé en un centre régional d'excellence des mines. La présentation des résultats portant sur cette étude a été publiée ce mercredi à Conakry.

Elle est rendue possible grâce à la coopération Allemande à travers la GIZ. L'exécution de ce projet permettra à la Guinée de se faire respecter en matière de formation sur les mines, affirme le ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

L'étude sur la transformation de l'institut des mines de Boké en un centre régional d'excellence des mines et de la géologie a été initiée il ya un (1) an. Elle est le fruit de la coopération Allemande à travers la GIZ et le gouvernement guinéen. L'idéal est de permettre au pays de former les cadres compétitifs mais aussi et surtout préparer l'après mines, prévient Abdoulaye Magassouba ministre des mines et de la géologie.

La mise en place de ce centre régional fera de la Guinée une destination privilégiée dans la recherche et  la pratique dans la transformation des ressources minières sur place. Les cadres des pays membres de la Mano river union évoluant dans le domaine des mines viendront accroitre désormais  leur capacité en Guinée. Une avancée selon le ministre de l'enseignement supérieur. Ce centre permettra  de hisser son pays à la tête du pelletons dans ce secteur, a dit Abdoulaye Yéro Baldé.

En dépit de toutes les bonnes volontés affichées, l'opérationnalisation du centre devrait prendre quelques années. Des préalables pour avoir un produit qui répond aux attentes des partenaires sont multiples. Mathias Veltin est l'Ambassadeur du ministère fédéral de la république d'Allemagne en Guinée. " On estime une période maximum de 10 ans avec une période à court terme de deux (2) ans pour attendre un succès. il nous faut un temps pour mettre le centre en place. un centre qui sert pour la sous-région et les pays voisins".

Des réflexions avec des cadres des départements des mines ,de l'enseignement supérieur et des experts de la GIZ continuent. Les résultats obtenus après leur échange permettrons de quitter la phase  de la gestation à l'exécution rapide du projet.

Bandjou Keïth

 

PARTENAIRES
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Copyright © 2014  GUINEEUNIVERS  All Rights Reserved.