• Lamine Guirassy : « Soit nous continuons de nous défendre, soit c’est la fin des radios privées en Guinée »

    Lamine Guirassy : « Soit nous continuons de nous défendre, soit c’est la fin des radios privées...

    mardi 12 décembre 2017 17:00
  • 4 radios privées fermées à Conakry : «une violation grave et flagrante de la liberté de la presse», réagit le Président de l’URTELGUI

    4 radios privées fermées à Conakry : «une violation grave et flagrante de la liberté de la...

    mardi 12 décembre 2017 16:55
  • Justice : le ministre interdit la délivrance des certificats de non poursuite judiciaire (Communiqué)

    Justice : le ministre interdit la délivrance des certificats de non poursuite judiciaire...

    mardi 12 décembre 2017 16:50
  • CNOSCG: Sékou Amadou Diakité appelle à la démission du Bureau Exécutif (pétition)

    CNOSCG: Sékou Amadou Diakité appelle à la démission du Bureau Exécutif (pétition)

    mardi 21 novembre 2017 14:51
  • Esclavage en Libye  Communique du Président en Exercice de L’Union Africaine

    Esclavage en Libye Communique du Président en Exercice de L’Union Africaine

    samedi 18 novembre 2017 18:16

A  Kabak, l'heure est grave, des citoyens du secteur  de  Bakia maire se sont réveillé les pieds dans l'eau. La forte pluie de la nuit dernière, a fait explosé la digue de la localité faisant plongé de nombreuses familles dans l'angoisse.

Pas de victimes à déploré mais des situations dangereuses sont signalées.

En Guinée, les populations commencent à absorber le gout amère de la pluie. A chaque grande averse ,des inondations accompagnées d'importants dégâts matériels et quelques fois  des pertes en vie humaine sont déplorés. A Kabak ,Bakia maire, les habitants sont désemparés. La pluie de la nuit de ce mardi  à traumatisé les citoyens .Beaucoup comme ce citoyen interrogé par la rédaction de Guinéeunivers.com n'ont plus d'espoir.

Les dégâts causés par les ondées de la nuit dernière reste historique témoigne notre interlocuteur. Dit-il toutes les  concessions de Bakia maire sont envahies par l'eau. Avoue t-il ,les familles meurtries fonde toutes en larmes.

Déboussolé, aujourd'hui a Kabak un seul nom revient sur les lèvres. Alpha Conde. Pour éviter la catastrophe, les habitants sollicitent de l'aide, du chef e l'Etat.

L'agression de l'homme sur la nature, le manque de responsabilité des autorités sont entre les raisons qui expliquent cette réaction dangereuse de l'environnement. Ceci est l'approche d'un spécialiste non identifié.   

Bandjou Keith

PARTENAIRES
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Copyright © 2014  GUINEEUNIVERS  All Rights Reserved.