• Lamine Guirassy : « Soit nous continuons de nous défendre, soit c’est la fin des radios privées en Guinée »

    Lamine Guirassy : « Soit nous continuons de nous défendre, soit c’est la fin des radios privées...

    mardi 12 décembre 2017 17:00
  • 4 radios privées fermées à Conakry : «une violation grave et flagrante de la liberté de la presse», réagit le Président de l’URTELGUI

    4 radios privées fermées à Conakry : «une violation grave et flagrante de la liberté de la...

    mardi 12 décembre 2017 16:55
  • Justice : le ministre interdit la délivrance des certificats de non poursuite judiciaire (Communiqué)

    Justice : le ministre interdit la délivrance des certificats de non poursuite judiciaire...

    mardi 12 décembre 2017 16:50
  • CNOSCG: Sékou Amadou Diakité appelle à la démission du Bureau Exécutif (pétition)

    CNOSCG: Sékou Amadou Diakité appelle à la démission du Bureau Exécutif (pétition)

    mardi 21 novembre 2017 14:51
  • Esclavage en Libye  Communique du Président en Exercice de L’Union Africaine

    Esclavage en Libye Communique du Président en Exercice de L’Union Africaine

    samedi 18 novembre 2017 18:16

Dans le cadre de la promotion de la bonne citoyenneté en République de Guinée, la structure CINPRE-PROD entend concrétiser un projet novateur, appelé Journée des auditeurs. C’est du 03 et 04 novembre de chaque année.

La première édition se tiendra cette année à Conakry où 50 auditeurs bénéficieront d’une formation.

Dans un entretien qu’il a accordé à la rédaction de Mosaiqueguinee.com, le Directeur de la structure CINPRE-PROD, Ibrahima Prince Diallo, a largement expliqué cette initiative.

Lisez !

guineeunivers.com : Vous avez décidé d’organiser une journée dédiée aux auditeurs, d’où est venue cette idée ?

Ibrahima Prince Diallo :  C’est une réflexion qui date de 2010. Mais c’est seulement cette année que j’ai pensé à la réaliser. C’est surtout la façon d’intervenir des auditeurs qui a attiré mon attention.

guineeunivers.com Quel sera l’objectif de cette journée ?

Ibrahima Prince Diallo : C’est de pousser les auditeurs à épouser des comportements responsables sur les antennes. Surtout dans leurs façons d’intervenir dans les émissions interactives à caractère politique.

Si vous prenez par exemple une émission culturelle, jamais vous n’entendrez des injures. Ce sont des félicitations et des appréciations. Mais dès qu’on dit que c’est une émission à caractère politique, ce sont des injures qui pleuvent, des paroles déplacées, en quelque sorte, on ne prône pas des propos qui consolident la paix.

Si un étranger, qui vient avec une tonne de projets pour notre pays, se permet d’écouter une radio et qu’il entende demain on va brûler, on va casser,… dès le lendemain, il va reprendre son billet et quitter le pays. Ça sera une perte énorme pour la Guinée.

guineeunivers.com Quand on parle d’auditeurs, c’est naturellement vague. Réellement, qui sont les principaux concernés ?

Ibrahima Prince Diallo : Les concernés sont les auditeurs en général, que moi je catégorise en deux, à savoir les auditeurs directs et ceux indirects. Les auditeurs directs sont ceux qui sont là à animer nos émissions et qui appellent ou  envoient des SMS à chaque fois. L’autre camp, c’est ceux-là qui n’appellent jamais, mais qui maîtrisent par cœur les programmes des radios et télés. Même les auditeurs qui ne comprennent pas la langue française, et qui interviennent dans les émissions en langues nationales, sont concernés.

guineeunivers.com : Cet événement s’étend du 03 au 04 novembre 2017. Quel est le calendrier ?

Ibrahima Prince Diallo : Le 03 d’abord on va dédier une formation à 50 auditeurs qui sont constants et rigoureux, que nous allons essayer de sélectionner à travers les radios. On va les outiller sur comment intervenir sur une radio et comment intervenir dans une émission interactive à caractère politique. Comme formateurs, nous avons ciblé deux grands messieurs qui font quelque part l’unanimité chez les Guinéens. Il s’agit de M. Sékou Koureissy Condé et l’ancien président du CNC, Jean Raymond Soumah.

guineeunivers.com Quels sont les critères de choix de ces 50 auditeurs ?

Ibrahima Prince Diallo : Aujourd’hui je suis en partenariat avec toutes les radios, tous les médias de la place ici à Conakry, et tous les animateurs des émissions interactives. Ce sont ces animateurs qui connaissent mieux leurs auditeurs. Donc ces animateurs sont dans un comité de veille. Tous les auditeurs qui tiendront des propos responsables du 1er  septembre au 31 octobre, le comité se retrouvera pour fournir leur liste. Ils seront par ailleurs récompensés pour tout ce qu’ils font. Les cadeaux seront diversifiés. Il y aura des écrans plats, des chaînes Wi-Fi et des téléphones.

guineeunivers.com Votre mot de la fin !

Ibrahima Prince Diallo : Je remercie toutes les institutions qui veulent nous accompagner. Je remercie M. Khalifa Gassama Diaby, le ministre de la Citoyenneté et M. Dansa Kourouma, le président du CNOSC. Ces deux personnalités du pays ont prouvé une fois de plus qu’elles sont prêtes à nous accompagner jusqu’à l’aboutissement de ce grand événement.

Avec Mosaiqueguinée

PARTENAIRES
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Copyright © 2014  GUINEEUNIVERS  All Rights Reserved.