• Reforme de la Santé : des cadres du ministère de la santé en conclave avec   les journalistes à Conakry

    Reforme de la Santé : des cadres du ministère de la santé en conclave avec les journalistes à...

    mardi 11 décembre 2018 12:30
  • REFLEXION D'UN CITOYEN AUTOUR DU FONCTIONNEMENT DES  INSTITUTIONS PREVUES PAR LA CONSTITUTION DU 07 MAI 2010  CAS DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE

    REFLEXION D'UN CITOYEN AUTOUR DU FONCTIONNEMENT DES INSTITUTIONS PREVUES PAR LA CONSTITUTION DU...

    mercredi 12 septembre 2018 19:45
  • Religion: Pour s'être converti dans le  christianisme, le confrère  Bangaly  Bangoura menacé de mort

    Religion: Pour s'être converti dans le christianisme, le confrère Bangaly Bangoura menacé de mort

    samedi 14 juillet 2018 11:02
  • Guinée : le secteur privé et la LGFP félicitent le nouveau PM Kassory Fofana

    Guinée : le secteur privé et la LGFP félicitent le nouveau PM Kassory Fofana

    jeudi 24 mai 2018 11:31
  • Communiqué de presse du Gala de 100 entreprises les plus dynamique en Guinée

    Communiqué de presse du Gala de 100 entreprises les plus dynamique en Guinée

    mercredi 21 mars 2018 19:15

Après la formation des journalistes en renforcement de leurs capacités sur la gestion des conflits. l’institution Search For  Commound Ground  a organisé ce mercredi 28 novembre 2018 à Conakry une session d’échange entre les journalistes et les responsables du département en charge de la santé.

Cette rencontre portait sur l’implication des medias  sur les reformes du secteur de la santé en République de  Guinée.

A l'entame le Secrétaire Général du département, Sékou  Condé dira ceci : « Nous avons voulu avoir cette séance de travail avec les communicateurs que vous êtes, parce que dans la santé, on a besoin d’échange pour avoir un certains nombres de comportements favorables. Les structures qui sont les mieux placées sont : les chargés de la communication. Si l’on veut faire passer un certain nombre de communication, si l’on veut changer les comportements, si l’on veut faire en sorte que les communautés aient une bonne connaissance, il faut passer par la communication

Parlant des attentes de cette implication des medias, le Secrétaire général précise ainsi : « Nos attentes sont très grandes parce que, on se rend compte avec l’expérience de la maladie Ebola, si la composante sociale communication n’était pas présente, le mauvais comportement allait continuer à persister.   Dans le Cadre de la nouvelle politique de réforme, nous attendons des communicateurs un appui pour véhiculer les bons messages. Message pour le changement de comportement, message aussi vis-à-vis des professionnels de la santé pour que l’on sache que les soins ne sont pas centré sur la personne humaine, c’est-à-dire, utiliser les moyens de communication. »

Ibrahima Sory Camara 656898121

 

PARTENAIRES
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Copyright © 2014  GUINEEUNIVERS  All Rights Reserved.